En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Emprunter une exposition - archive

Tous les articles (12)
  • L'Ain 1939-1945, chemins de mémoire

    1  -  Catégories :  Musées-MomentsHistoire
    Par Direction des Musées, publié le mardi 30 septembre 2014 12:15 - Mis à jour le mardi 20 juin 2017 11:26
  • Le repas gastronomique des Français en Bresse

    Catégories :  Musées-ThemeSociété
    Par Direction des Musées, publié le mardi 30 septembre 2014 17:42 - Mis à jour le lundi 5 octobre 2015 11:54

     

    Terroir du « bien-manger », la Bresse est réputée pour ses produits d’exceptions comme la « volaille de Bresse », ou les « beurres et crèmes de Bresse », pour ses Mères lyonnaises originaires de l’Ain (la Mère Blanc, la Mère Brasier), et ses grands chefs tels que Georges Blanc ou Paul Bocuse. Une sélection de menus de la collection du musée départemental de la Bresse, accompagnés d’une enquête photographique du repas rituel des conscrits apportent des éléments de réponse à cette problématique.

    Présentation :

    • 13 panneaux (20 x 200 cm) sur enrouleur autoportants dit « roll-up »
    • sacs de transport.
    • Montage facile, transportable dans un coffre de voiture.
    • DVD « Zoom sur le repas gastronomique des Français en Bresse » (7 min 40 sec, Cinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain).

     

    Assurance : 300 € par panneau.

  • La Libération dans l'Ain

    Catégories :  Musées-MomentsHistoire
    Par Direction des Musées, publié le mardi 30 septembre 2014 11:08 - Mis à jour le lundi 5 octobre 2015 11:45

    Dès août 1944, la pression s’intensifie sur les troupes allemandes positionnées dans l’Ain. Les maquis de l’Ain multiplient les actions de guérillas et de sabotage. Parallèlement, les forces alliées débarquées en Provence le 15 août  progressent en direction de Lyon.
    Progressivement les troupes allemandes finissent par évacuer le département, laissant derrière elles de nombreuses victimes civiles.
    Le 4 septembre 1944, Bourg-en-Bresse est vidée de ses assaillants. Le Comité départemental de Libération installe un nouveau préfet. C’est la fin d’une longue et douloureuse occupation. Pourtant la joie de la Libération reste entachée des exactions commises et surtout de l’absence des disparus, prisonniers ou déportés.
    Pour les maquisards c’est aussi l’heure du choix : poursuivre le combat au sein de l’armée régulière ou retourner à la vie civile. D’autres enfin, sont animés d’un esprit de vengeance qu’il faut réfréner afin d’éviter une épuration radicale et sectaire.

    Présentation :

    • 5 panneaux (80 x 200 cm) sur enrouleurs autoportants dits « roll-up »
    • Sacs de transports
    • Montage facile, transportable dans un coffre de voiture.
    • En option : 1 tablette tactile avec films, témoignages, carte (voir liste dans l'encadré ci-contre).

     

    Assurance :

    La valeur d’assurance est de 300 € par panneau et de 500 € pour la tablette.

  • Le Francoprovençal

    Catégories :  Musées-ThemeSociété
    Par Direction des Musées, publié le mardi 30 septembre 2014 15:50 - Mis à jour le lundi 5 octobre 2015 11:07

     Le francoprovencal est la principale langue de Rhône-Alpes puisqu’elle est employée dans la Loire, le Rhône, l’Ain, l’Isère (sauf au sud qui est occitan), la Savoie et la Haute Savoie. C’est une langue très ancienne qui remonte à la latinisation et qui a suivi la conquête de la Gaule. Cette exposition permet de mieux comprendre cette langue, son histoire et la richesse de ses productions.

    Cette exposition est proposée sous la forme de 9 panneaux sur enrouleur autoportant dit « Roll-up » (85 x 200 cm), avec sacs de transport. Montage facile, encombrement faible (transportable dans un coffre de voiture). Pas besoin de mur où les accrocher, pas de clou ni de vis.

     

    En complément, plusieurs outils pédagogiques sont également disponibles en prêt :

    • 1 livret sur le Francoprovençal
    • 1 CD de musique traditionnelle bressane
    • 1 DVD «  Lingua de vé no » sur la découverte du patois par de jeunes Bressans
    • 1 mobile «  Tintin »
    • des exemplaires du petit journal d’exposition à mettre à disposition du public

    La valeur d’assurance est de 300 € par panneau.

     

  • 100 ans de conservation des antiquités et objets d'art dans l'Ain

    Catégories :  SRPC-MomentsHistoire, SRPC, MomentsHistoire
    Par Service des Ressources Patrimoniales et Culturelles, publié le jeudi 19 mars 2015 10:11 - Mis à jour le lundi 15 juin 2015 16:41

    Réalisation : Penez Catherine. - Conseil général de l'Ain, 2011

    Public : adulte grand public

    Installation : 14 panneaux autoportants enroulables, 85 x 200 cm, avec sacs de transport (montage facile) ; petit journal "Trésors conservés, trésors révélés" ; plaquette "Le patrimoine mobilier des églises : notions de conservation préventive"

    Valeur d'assurance : 2 800 €

    Prêt gratuit

    Des milliers d'œuvres d'art peuplent les édifices publics et privés du département de l'Ain, de la minuscule chapelle isolée à l'imposant château. Conservées hors de l'espace contrôlé des musées, elles ont gardé leur valeur d'usage et leur lien avec l'édifice qui les abrite. Cette exposition illustre la mission particulière du conservateur des antiquités et objets d'art dont les collections sont dispersées sur l'ensemble d'un département.

Trier par
Catégories
Auteurs